La ville sous nos pieds : connaissances et pratiques favorables aux mobilités piétonnes | Montréal, 20-21-22 novembre 2013

Présentation du colloque

De part et d’autre de l’Atlantique, on assiste à la revalorisation d’une urbanisation qui laisse une plus grande place au piéton, une démarche qui va de pair avec la promotion des modes de transport « doux », aussi appelé « actifs » (par exemple la marche, le vélo). Celle-ci s’appuie de plus en plus sur des études qui démontrent leurs bénéfices en termes économiques et de santé publique, mais pose en même temps l’enjeu de la sécurité routière de ces « nouveaux » usagers de la route. La prévention des accidents impliquant des piétons revêt une importance particulière en raison de leur vulnérabilité en tant qu’usager de la route. Les enjeux sociétaux, comme le vieillissement de la population, et l'intérêt pour les modes doux rendent nécessaire la mise à jour des connaissances sur les comportements des piétons en fonction de l'environnement.

 

Le comportement du piéton dans son environnement est l'objet de recherche qui fédère le groupe d’échanges et de recherches de l’IFSTTAR (GERI) COPIE. Les objectifs fondateurs de ce groupe d’échange sont de rassembler une communauté de chercheurs issus de disciplines relevant aussi bien des Sciences Pour l'Ingénieur (SPI) que des Sciences de l'Homme et de la Société (SHS), d'offrir un espace de diffusion de leurs travaux de recherche, de confronter les différentes approches utilisées et de discuter autour de problématiques communes. Depuis sa création, le GERI COPIE a su alimenter la réflexion sur la place du piéton dans les travaux en sécurité routière en France lors de séminaires, mais aussi à travers un colloque francophone international biannuel depuis 2007, colloque s’étant tenu en France à chaque fois.

 

Pour sa quatrième édition, le colloque COPIE traverse l’Atlantique et se dépayse à Montréal, au Québec sur le thème « La ville sous nos pieds: connaissances et pratiques favorables aux mobilités piétonnes ». Ce colloque sera l'occasion de présenter les travaux de recherches et les opérations de terrain en faveur du piéton dans un contexte nord-américain et de pouvoir comparer, voire confronter, les connaissances et les pratiques québécoises et françaises. Ces échanges seront l'occasion d'un enrichissement mutuel pour de nouvelles actions sur chacun des territoires.

HAUT